Comment soigner une cystite sans médicament ?

traitements naturels cystite

Ah la cystite… Cette infection urinaire qui te gâche la vie en te brûlant lorsque tu vas uriner et qui te donne envie d’aller au petit coin toutes les 10 minutes, que du bonheur… Si ça vous paraît familier c’est parce qu’une femme sur deux le connaîtra au moins une fois dans sa vie. Quelle chance non ? Et là on se demande quand cela nous arrive : mais pourquoi a-t-il fallu que cela tombe maintenant ? Et comment je peux faire pour soigner ma cystite sans en passer par les médicaments ? Parce qu’il n’y a pas à dire, c’est quand même la solution de facilité quand tu as mal car ils te soulagent rapidement. Une monodose et hop, on n’en parle plus deux jours après. Sauf qu’à force de les utiliser, les bactéries finissent par développer une résistance et donc tu dois un jour ou l’autre passer à un traitement encore plus fort. C’est pourquoi le jour où j’en ai vraiment eu besoin, j’ai cherché une solution alternative naturelle, sorte de traitement assainissant qui ne détruirait pas ma flore intérieure et me soulagerait.

Les différentes solutions naturelles pour traiter la cystite

La canneberge, un vrai ou faux ami ?

Je vous vois venir à des kilomètres me parler de la canneberge (ou cranberry). C’est vrai qu’on en a souvent parlé à une période pas si lointaine en vantant ses mérites. Pourtant de plus en plus d’études récentes montrent que celle-ci n’aurait pas les effets qu’on lui prête. Déjà parce que lorsqu’on la trouve en magasin sous forme de boisson, elle est remplie de sucre qui offre un terrain propice à l’ami E coli, généralement responsable de notre cystite et puis surtout parce que même en boire des litres n’a pas d’effet révélateur comme vous le montrera cet article de science et avenir sur les doutes des propriétés supposées de la canneberge.

Mon traitement naturel d’aromathérapie contre la cystite

Il a donc fallu que je pousse plus avant mes recherches et faire ensuite mes propres tests jusqu’à aboutir à un traitement naturel contre la cystite. Celui-ci consiste à boire au moins un litre et demi d’eau dans la journée en n’hésitant pas à répartir les prises tout au long de la journée plutôt que de boire beaucoup d’un seul coup et très peu le reste du temps. Justement, il faut éviter un maximum la macération. Mais l’eau seule ne suffit pas. J’y associe une goutte d’huile essentielle de tea tree avec une demi cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau le matin et le soir. Le tea tree est reconnu pour ses propriétés anti-bactériennes et anti-inflammatoires tandis que le bicarbonate de soude permet d’augmenter l’acidité du corps ce qui empêche les bactéries de proliférer car elles détestent ce milieu. Bien que l’huile essentielle ne se mélange pas à l’eau, je peux vous garantir que je la sens bien et il suffit de bien remuer en buvant immédiatement. En complément de ce traitement, je masse également le bas de mon ventre avec une goutte d’huile essentielle de tea tree mélangée à de l’huile d’amande douce pendant 2 à 3 minutes avant de me coucher.

Les probiotiques pour rétablir un équilibre

Les probiotiques peuvent aussi s’avérer efficaces pour prévenir ou éliminer une cystite car ce sont des micro bactéries bonnes pour le maintien de notre santé que l’on trouve naturellement dans les produits laitiers fermentés. Si vous vous rendez en pharmacie ou sur Internet pour trouver des probiotiques, ils vous seront proposés sous forme de gélules, comprimés ou sachets.

Les plantes à effets diurétique

Reine des prés, pissenlit, artichaut, bardane, mélisse, queue de cerise, bouleau, cassis, bruyère et d’autres encore peuvent permettre à la fois de désinfecter les parois urinaires tout en calmant les douleurs liées aux brûlures. Lorsque j’ai une infection urinaire, j’essaie d’en boire une tasse le matin et une autre le soir pour consolider l’ensemble. Si malgré tout, vous ne voyez toujours pas d’amélioration en une semaine, n’attendez pas pour consulter votre médecin car il se peut que l’infection soit trop prononcée.

Laisse ton commentaire !