Le sobacha, complément alimentaire santé des japonais

Sobacha

Après les excès des fêtes, il est grand temps que je me reprenne en main. Bon, le bilan n’est pas trop lourd puisque j’ai pris seulement 1 kg. Ça m’étonne d’ailleurs avec tout ce que j’ai mangé,  entre les repas très riches et l’alcool. Mais si cela s’arrêtait là, ce serait trop facile. Maintenant, il faut aussi compter avec la galette des rois, les chocolats échangés entre collègues de bureau ou entre copines et les fêtes d’anniversaires et laissez-moi vous dire qu’il y en a un paquet chez moi en janvier et février, à commencer par le mien ^^. Une année de plus dans la vue, ça fait mal lol. Alors quoi faire ? Reprendre une alimentation plus saine avec profusion de fruits et légumes pour regagner en fibres, boire aussi beaucoup d’eau pour éliminer plus facilement, reprendre le sport car suite à mon hospitalisation, j’ai dû arrêter et ne pourrai reprendre qu’à partir de la mi janvier (misère T_T) et renforcer le tout avec une complément alimentaire bien choisi : le sobacha.

Le coup de pouce du Sobacha

Traditionnellement, le sobacha est une infusion à base de graines de sarrasin grillées, appelées aussi kasha et que les japonais consomment et apprécient pour ses vertus santé et détoxifiantes. Valérie Orsoni, coach minceur du bootCamp, dont vous avez sûrement déjà entendu parler, a justement toute une gamme de ce complément alimentaire. De mon côté, j’ai essayé le sobacha Detox Plus qui est à base de graines de sarrasin grillées, d’extraits de pissenlit, de pomme, d’artichaut, de chou rouge, de pépins de pamplemousse, de persil et de pectine de pomme. Bref, un ensemble d’ingrédients qui permettent d’éliminer un maximum des toxines accumulées. Le complément alimentaire est bien entendu sans gluten et 100% naturel alors je ne peux qu’approuver.

Comment consommer ce complément alimentaire ?

Il se présente dans une boîte contenant 7 unidoses de 10 ml avec un embout à pousser. J’ai un peu galéré au début pour l’enlever mais maintenant j’ai le coup de main ^^. On le mélange avant de le verser dans un verre d’eau chaude ou froide. Je vous conseille d’opter plutôt pour une dilution dans une bouteille de 50 cl d’eau car le goût est assez prononcé. A l’odeur et en arrière bouche, cela rappelle le caramel mais à force d’en reprendre, je me suis rendue à l’évidence que ça se rapprochait plus du goût du sarrasin grillé ^^. Ne vous inquiétez pas, on s’habitue avec le temps.

Sobacha Sobacha2

Laisse ton commentaire !