Quels sont les apports santé du chocolat grand cru ?

Un petit chocolat Rrraw, ça vous dit ? Rassurez-vous, je ne viens pas jouer les tentatrices en agitant sous votre nez du chocolat pour vous faire grossir avant la Saint Valentin. Je vous propose au contraire d’aborder le chocolat pour ses qualités nutritionnelles et bienfaisantes pour l’organisme. Vous allez ainsi découvrir le chocolat grand cru à travers une interview que m’a accordé Frédéric Marr, le créateur de la marque Rrraw. J’ai moi-même goûté différentes sortes de chocolats réalisés et je peux vous assurer qu’ils n’ont rien à voir au goût avec ce qu’on a l’habitude de manger. On ne retrouve pas l’addiction au sucre et la sensation de satiété est beaucoup plus présente. Ici, il ne faut pas voir la dégustation du chocolat pour le plaisir (bien que ^^)  mais pour ses apports et sa saveur aux plus proches de la fève de cacao.

Le chocolat grand cru Rraw

Comment en êtes-vous venu à la fabrication du chocolat grand cru ?

Depuis 2005, j’expérimente dans le domaine de l’alimentation vivante que l’on appel également raw food. En 2008, j’ai eu la chance de découvrir en Amazonie la puissance énergétique et aromatique du cacao cru. Ensuite l’évidence c’est imposée d’elle-même, appliquer au cacao ce que je faisais déjà avec d’autre aliment : sélectionner et transformer, sans cuisson, dans une logique d’excellence nutritionnelle et gustative.

Quelle est la différence entre le chocolat grand cru et le chocolat conventionnel ?

La même qu’entre une carotte râpé du jardin de ma grand-mère et une carotte trop cuite en conserve… C’est-à-dire pas une différence mais de nombreuses, l’éthique, la saveur, l’apport nutritionnelle, l’impact écologique…

Quelles sont les propriétés santé du cacao ?

Les mêmes que du chocolat noir… mais puissance 10 ! La torréfaction et la cuisson habituelle du chocolat détruisent plus de 80% des micro nutriments. La transformation à cru permet de les conserver.

Pouvez-vous nous donner une estimation du pourcentage d’actifs contenus dans le chocolat grand cru par rapport au chocolat conventionnel ?

Ce type d’études coûtent tellement chères que pour l’instant elles ne concernent que le chocolat industriel conventionnel. La seule étude officielle dont nous disposons est un test ORAC : le cacao cru est 4 fois plus antioxydant que le chocolat noir classique et 2 fois plus que les baies de goji. Mais la magie du chocolat cru est telle que les consommateurs réguliers ressentent son effet sur l’énergie, le moral et la concentration.D’où provient le cacao utilisé, quels sont les conditions de fabrication et est-il bio ?

Pour l’instant uniquement d’Amazonie péruvienne. Il s’agit de cacao semi sauvage et biologique.

Comment vous vient l’idée de vos recettes ?

Mes recettes sont soit des « madeleines de Proust », j’associe au cacao une saveur de mon enfance, soit une habitude quotidienne mise en boite, par exemple notre best seller : « Doux Rêve » est né d’un de mes goûtés favori : croquer des fèves de cacao avec des noix de cajou et un fruit.

Défendez-vous une éthique particulière ?

J’essaie simplement d’agir d’une manière logique et respectueuse. Dans le cas de Rrraw, il s’agit de respecter l’aliment, ceux qui le cultive et le ventre de ceux qui le mangent.

Pourquoi n’utilisez-vous pas de matières animales dans sa fabrication ?

Pour la même logique de respect et de simplicité. Le végétal est supérieur à l’animal, à la fois d’un point de vue écologique, social, politique et nutritionnel… et en plus personnellement je préfère mes truffes végétales à celles au beurre dont j’ai été gavé toute mon enfance. D’autre part, j’aime innover, défricher. Tout les chocolatiers tournent depuis un siècle autour des mêmes recettes à base de lait, de crème, de beurre… et certains le font même très bien. Cela m’amuse bien plus de défricher une voie végétale qui réconcilie plaisir et bien être.

Les ingrédients associés sont-ils aussi sélectionnés selon les mêmes critères (pollen, miel, épices, etc) ?

Absolument, tous nos ingrédients sont choisis pour leur excellence nutritionnelle et gustative.

Pourquoi est-on plus rassasié avec le chocolat grand cru et que recommandez-vous comme apport journalier ?

Pour les mêmes raisons qu’une carotte râpée rassasie plus que 5 carottes trop cuites. Cela est dû à la concentration nutritionnelle et à l’intensité gustative. Cru ou pas cru, il est raisonnable de ne pas dépasser 50 gr jour.

Voilà les filles, j’espère avoir éveillé votre curiosité sur le chocolat grand cru. Un cadeau avant la Saint Valentin pour les gourmandes ^^. En tout cas, sachez qu’il tient beaucoup plus longtemps en bouche ! Et puis, France 24 a déjà consacré un reportage au chocolat Rrraw ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

[wysija_form id= »1″]

Laisse ton commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.