Un shampooing bio tout doux de la marque Marilou

 

Je dois vous le dire, trouver un shampooing qui correspond à ses attentes tout en remplissant son rôle, c’est rare. Alors, quand en plus on veut absolument un shampooing bio, autant dire que cela relève de l’exploit. Non seulement le résultat n’est pas au rendez-vous mais viennent s’y ajouter pas mal d’inconvénients. Cependant, il existe quelques rescapés qui sortent du lot et dans cet article, je vais vous présenter l’un d’eux.

 

J’ai découvert la marque Marilou il y a plusieurs mois (marque française dont les produits sont fabriqués en France au passage). A l’époque, j’avais été satisfaite par son lait démaquillant et j’ai voulu pousser plus loin le test de cette marque avec son shampooing doux à l’aloé vera et au miel. Mon choix s’est porté sur un shampooing doux pour limiter l’agression des cheveux, ce qui est préférable pour les cheveux gras. Néanmoins, il est indiqué pour les cheveux normaux.

 

Première surprise à l’ouverture, l’aloé vera a une senteur acide mais je ne pensais pas que ça ressemblerait autant à celle du citron, donc, plutôt agréable comme odeur. Quant à l’utilisation en elle même, la sensation de fraîcheur dans les cheveux est aussi plaisante. Son gros plus et là je reviens sur l’inconvénient majeur dont j’ai parlé au début, c’est qu’il mousse. Ca peut paraître bête à dire comme ça mais un shampooing bio n’étant pas composé avec les même ingrédients, il est compliqué de le faire mousser. Souvent j’ai eu la sensation désagréable de devoir mettre trois tonnes de produits car je n’avais pas l’impression que cela lavait. Bref, il passe cet obstacle haut la main.

 

Et comme si cela ne suffisait pas, il a 2 labels bio : Ecocert qui certifie l’agriculture bio (pas de tests sur les animaux pour les produits finis, pas d’utilisation de matières premières animales) et Cosmebio (un minimum de 95% d’ingrédients naturels, un minimum de 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture bio et un minimum de 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’agriculture bio et l’eau généralement présente entre 50 et 80% dans les produits cosmétiques n’est pas comptabilisée dans la certification).

Avec tout ça, il fallait bien un point négatif. Et bien, si je devais en retenir un ce serait son prix, 4,85 ? les 125 ml. Un peu cher par rapport à d’autres qui ont une contenance plus importante.

 

 

Merci à celle qui ont rejoint la page Facebook de Melle Ambroise, ça me fait super plaisir.

 

APPEL A PARTICIPATION : J’en profite pour vous rappeler que je continue de recueillir des témoignages pour mon article beauté (quel secret de beauté te rend irrésistible auprès des hommes ?). Pour y participer, il suffit de m’écrire à melleambroise@gmail.com, objet « interview beauté ».

Laisse ton commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.