Cosmétiques bio : du sable de Bora Bora aux épices Indiennes

J’ai commencé à me maquiller quand j’étais au collège. A l’époque j’avais bien moins de maîtrise que maintenant et j’étais peu à l’aise. Il n’empêche que j’aimais assez me pomponner. Cela restait cependant très succin. Un peu de fard à paupière, pas toujours bien choisi et une couche de mascara me semble t-il. En même temps, cela remonte à tellement longtemps que j’ai mauvaise mémoire. Je devais sans doute aussi mettre du gloss quelques fois. Le fond de teint est arrivé bien après. J’ai continué comme ça, à me maquiller de plus en plus, sans me poser de questions sur la qualité des produits que j’utilisais.

Mes débuts avec les cosmétiques bio

Et puis, un jour, en première année de BTS, je participais à une compétition lancée par une agence de publicité dont le brief portait sur les cosmétiques naturels. C’est comme cela que j’ai pris conscience de la nocivité des soins que j’utilisais. J’ai changé ma vision des choses du jour au lendemain. Pour autant, j’étais encore néophyte et j’y suis allée progressivement. Peu à peu, j’ai changer tous les cosmétiques conventionnels de ma trousse beauté pour des cosmétiques bio et j’ai remarqué une réelle amélioration de ma qualité de peau.

Mais disons-le clairement, le tout n’est pas d’acheter bio pour acheter bio. Il faut simplement avoir le souci de donner le meilleur à sa peau et dans le doute, comme dans les cas avérés, éviter les compositions pas clean. On peut dire que l’Union Européen autorise une quantité trop infime pour nuire à notre organisme. Mais pour moi, il faut aussi prendre en considération la consommation de nos cosmétiques sur la durée et le fait qu’on en utilise une multitude tous les jours entre la douche, le brossage des dents, le maquillage, la laque, j’en passe et des meilleurs.

Du soleil et de l’originalité dans le bio

Cela fait maintenant plus de 10 ans que je n’achète que des produits bio ! Et j’ai découvert petit à petit plein de jolies marques et boutiques qui m’ont données envie de les tester (c’est d’ailleurs pour cela que je change souvent de protocole à moins d’avoir trouvé le cosmétique bio idéal). Elles ont souvent une thématique axée produits français, artisanaux ou qu’on ne trouve qu’à l’étranger. Par chance, j’en ai trouvé une, « Rituels du monde », qui regroupe ces différents critères et propose des soins naturels et bio variés. On navigue entre le savon d’Alep et ceux à l’argile, les eaux florales et les huiles parfumées, la traditionnelle pierre d’alun et les soins de la mer morte. Bref, on part en voyage sur ce site et on fait le tour du globe en faisant escales en France, Espagne, Turquie, Jordanie, Syrie, Japon, Indes, Maroc, Tunisie, Ghana et Polynésie. Mes coups de coeur vont à l’eau concentrée de la mer morte et à l’exfoliant au sable de Bora Bora. Ne vous avais-je pas dit que je vous ferai rêver ?

shampooing solide

beurre de karité

huile d'argan

Laisse ton commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.