Les colorations naturelles : le cas Logona

Salut à toutes ! J’aborde aujourd’hui un sujet qui m’est à la fois familier et étranger. Je souhaite en effet aborder le sujet de la coloration naturelle. Depuis mes années collèges, je suis passée par différentes phases. J’ai tout d’abord commencé par la coloration au henné, vous savez, celle en poudre où les graines vous restent dans les cheveux et l’odeur super forte. Puis, j’ai continué au lycée jusqu’à il y a 3 ans en alternant avec les colorations maison que l’on trouve dans le grand commerce et les diacolors, une coloration moins agressive pour les cheveux et qui dure dans le temps. Depuis, je suis dans une période de « restauration » capillaire puisque j’ai jugé bon de les laisser pousser au naturel pendant quelques temps.
Il m’arrive toutefois de penser à recommencer les colorations et de me poser la question du choix à adopter. D’où mon article sur la coloration naturelle. J’ai entendu beaucoup de tout et de rien dessus et j’avoue que je suis encore sceptique sur l’efficacité. Dans le cas des colorations à domicile, on retrouve Logona, une marque que je connais pour avoir déjà testé son shampooing à la mélisse. Un vrai fiasco à vrai dire mais la coloration c’est tout autre chose.

La coloration naturelle c’est pas du gâteau !

A en juger par les étapes de préparation, ça m’a l’air bien plus développé au niveau des étapes à suivre. Alors qu’on aime les choses simples et rapides, je vois que c’est loin d’être le cas. Par exemple, pour une coloration rapide, d’habitude, tout ce qu’il faut faire c’est appliquer la coloration sur cheveux mouillés (si nécessaire en mélangeant deux produits dans l’applicateur), laisser poser puis appliquer un soin derrière. Chez Logona, il faudra appliquer un masque réparateur, puis poser la coloration, pour terminer avec un peu de masque fixateur.

Et ce n’est pas tout ! La perte de temps est énorme pour une coloration naturelle ! Compter 20 minutes pour le masque réparateur + un temps de pose qui varie entre 15 minutes à 5 heures selon qu’on soit blonde ou brune et de la couleur qu’on veut avoir non merci !

Du beau et du bio

Bien sûr, tout ne peut pas être négatif. Il y a évidemment l’avantage que la coloration naturelle soit certifiée (BDIH et Natrue pour Logona), on est donc rassurées sur la composition et le fait que nos cheveux soient entre de bonnes mains. On évite de plus les éventuelles réactions allergiques puisqu’il n’y a ni colorants ni conservateurs de synthèse. Vous verrez également que sur la plupart des notices, une mention indique que les colorations provoquent des risques d’allergies parfois sévères et qu’elles ne sont pas conseillées au moins de 16 ans, ce qu’on ne voit pas pour les colorations naturelles.

Bref, passer à la coloration naturelle ça a du bon pour notre santé c’est indéniable mais cela demande quelques sacrifices en échange au niveau du temps de pose. Il ne reste plus qu’à savoir si l’efficacité est au rendez-vous et si le résultat en vaut la chandelle.
Avez-vous déjà essayé la coloration naturelle ? Qu’en avez-vous pensez ?

Laisse ton commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.