Osez Oé, le déodorant sans gaz propulseur pétrolier

Cela faisait longtemps que j’attendais l’arrivée d’un déodorant comme celui de Oé. Je fais bien sûr allusion au spray continue qu’envoie un déodorant classique sans en avoir les inconvénients car est bien différent. En effet, il est équipé d’un système de propulsion à part qui n’est pas alimenté par du gaz pétroliers comme le butane ou le propane. L’autre gros plus de ce produit c’est qu’il ne contient pas de sel d’aluminium. Mais qu’est-ce que cela change et comment ça se passe en pratique ?

Le déodorant sans gaz propulseur pétrolier

Mon expérience avec les déodorants est assez grande puisque j’ai eu l’occasion de tester bon nombre de systèmes. Comme tout le monde, j’ai commencé en utilisant les classiques bouteilles à gaz pétroliers propulsés. Puis, je suis passée au déo avec applicateur ou bille, plus petit et plus pratiques. Quand enfin, j’ai tenté les déos bio, j’ai mis un temps à trouver un ou plusieurs produits efficaces.

Je me suis habituée aux déos bio en spray qui reprennent le même système que celui d’un parfum mais je trouve plus agréable d’avoir la main mise sur la diffusion. C’est agréable de pouvoir retourner à ses premières amours avec Oé sans en avoir les contraintes et d’appliquer un spray aussi léger qu’une brume.

Oé à d’ailleurs pensé à tout puisqu’elle a sorti deux variantes, une normale à l’extrait naturel de nénuphar bio et une seconde pour les peaux sensibles à l’extrait naturel de rose bio. J’aime beaucoup les deux odeurs car celle au nénuphar est fraîche et celle à la rose est délicate. Ma préférence va toutefois à la rose ^^. Pour ma part, j’ai trouvé que son efficacité était équivalente aux déos conventionnel. Son efficacité longue durée tient ses promesse car je continue même à sentir le parfum après une nuit de sommeil !

Dans la pratique, rien ne change puisqu’il faut toujours secouer avant l’application mais lorsqu’on regarde la composition, rien n’est pareil : pas de sel d’aluminium, pas d’éléments allergènes, pas de paraben, pas de phtalate et pas de phénoxyéthanol, mais ce n’est pas tout ! La marque nous gratifie d’un changement supplémentaire. Les bouteilles de 150 ml ont également une durée de vie équivalente à celles de leurs consoeurs de 200 ml avec gaz pétrolier propulsé.

Rien à redire sur Oé si ce n’est peut-être que j’attends avec impatience une version miniature qui serait plus facilement transportable dans mon cas à main. La diffusion est aérienne, les parfums agréables, la compo plus saine. On peut facilement le trouver en grandes surfaces à 3,20 €. Que peut-on demander de plus ?

Que pensez-vous de ce produit ? Seriez-vous prête à laisser de côté vos déo bio pour adopter ce déodorant sans gaz propulseur pétrolier ?

Laisse ton commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.